La trichotillomanie ou « Je m’arrache les cheveux et je ne sais pas m’arrêter »