Covid-19 : un été sans flambée épidémique ?